31 rue du général De Gaulle 59110 La Madeleine contact@lesmauxlesmotspourledire.fr

Auteur : admin

L'équipe

En présence le 3 décembre de Monsieur Adrien Taquet Secrétaire d’État en charge de de l’enfance et des Familles au Ministère des solidarités et de la santé

3-4 décembre 2020 au Grand Palais LILLE

Conférences destinées aux professionnels

Programme prévisionnel sous réserve de modification

3 Décembre   12h Accueil, Café, Inscriptions

13h Mot d’accueil de l’association
Mme Danielle GOBERT, avocate et présidente 
13h-14h45 Ouverture des travaux

M.Adrien TAQUET , Secrétaire d’état chargé de l’Enfance; et des Familles

Présentation de la stratégie nationale de prévention et de la protection de l’enfance

13h45-14h15 Discours inauguraux
Mme Elisabeth VÉRITÉ, Chargée de mission femmes mères-enfants, ARS Hauts-de-France;
M. Xavier BERTRAND, Président de la Région Hauts de-France;
M. Yves DUSART, Vice-Président au Département du Nord, Délégué à l’Enfance, la Famille et la Jeunesse;
Mme Nicole GRUSON, Conseillère départementale du Pas–de-Calais, Déléguée à l’Enfance, Famille, Prévention

14h30-16h Le développement de l’enfant et la maltraitance
Les diverses définitions de la maltraitance: Dr A.MATTHEWS, Pédiatre, Médecin référent Enfance en Danger, Responsable Pédiatrie sociale CHU Lille
Stress prénatal et péri-natal: Pr L. STORME
Chef de Service de la réanimation Néonatale, CHU Lille
Conséquences de la maltraitance en fonction des étapes du Neurodéveloppement: Pr L. VALLÉE, Neuropédiatre
Devenir adulte avec des séquelles de maltraitance: Pr P. DELION, Pédopsychiatre et Psychanalyste
Questions animées par M. A. LANOY, Journaliste BFM Lille

16h-16h30: Pause Café, visite des stands
16h30-18h: Comment améliorer la prise en charge de l’enfant maltraité? Du signalement à la réparation
Le cas de Lola restitué par les experts:

Signalement et médecin: Pr M.VINCHON, Neurochirurgie, CHU Lille et Dr A.DEVREESE Directrice Générale adjointe déléguée à l’Enfance, Famille, Jeunesse, Département du Nord; Brigade des mineurs, Douai; Psychologue: Mme C.BRODAR,
Neurochirurgie CHU Lille; Médecin légiste: Dr N.NOULE. Médecin Rééducateur: Dr A.YATZIMIRSKY SSR Marc SAUTELET  Magistrat: M. JM FAURE , vice-président du TJ de Lille, Avocats: Me C.POUZOL et N.VANDEN BOSSCHE Discussion animée par M. A. LANOY

4 décembre Programme des Ateliers

8h30-9h Accueil

9h-12h ATELIERS 1 à 7 AU CHOIX (Pause café, visite des stands de 10h30 à 11h)

12h-13h DEJEUNER (LunchBox offerte sur place)

13h-15h30 ATELIERS 1 à 7 AU CHOIX

15h30-16h: Pause Café, visite des stands
16h-17h: Conclusion et Débriefing: Restitution des ateliers et plans d’actions

ATELIERS 1 à 7 (même contenu matin et après-midi)

ATELIER 1: Les syndromes du bébé secoué, de Silverman, et les enfants « chimiquement » battus
Introduction par le Dr N. NOULÉ, Médecin légiste, Expert judiciaire 
Les lésions radiologiques: quels mécanismes? Pr C. ADAMSBAUM, Radiologue, expert judiciaire et Dr I. MANNES, Radiologue: Service de Radiologie Pédiatrique, Hôpital KremlinBicêtre (94), Faculté de Médecine Paris Saclay; Dr C. Rey-Salmon, Pédiatre, Médecin légiste, expert judiciaire, Unité médico-judiciaire, APHP Hôpital Hôtel-Dieu
De la biomécanique aux lésions: Pr J.S. RAUL, Neurochirurgien, Responsable de l’Institut médico-légal, CHU Strasbourg
Le point de vue médico-légal: Dr N. NOULÉ , Dr JM GAULIER, Médecin, Service de toxicologie CHU Lille, Expert judiciaire

Le point de vue du Juge: M. H VLAMYNCK, Juge d’instruction, TJ Boulogne sur mer 
Les outils de prévention en maternité: Dr J.Y. FRAPPIER (uniquement présent le matin), Pédiatre, CHU Sainte-Justine de Montréal, Dr T. RAKZA, Pédiatre en maternité, CHU Lille
Les conséquences et la réparation légale: Dr M;GUILLAUME, Médecin de médecine physique et de réadaptation, hôpitaux de Saint-Maurice (94), Expert judiciaire

ATELIER 2: Comment réfuter les Fake-News sur le Syndrome du bébé secoué?
Introduction par le Pr M. VINCHON, Neurochirurgien, CHU Lille
Les données médicales: « Au-delà du doute raisonnable »: Pr M. VINCHON
L’enquête judiciaire: « Comment constituer un dossier étanche? »: Valery EVRARD, Officier de Police Judiciaire à la Brigade Locale de Protection de la Famille, CHU Lille
L’expertise psychiatrique: « Le déni peut-il être sincère? »: Pr P. DELION, Pédopsychiatre, Psychanalyste
Le point de vue du juge: Verdict juridique versus diagnostic médical: Mme C.GUILLO, Conseillère à la cour d’appel de Douai, Présidente de la cour d’assise

ATELIER 3: Les négligences lourdes
Introduction par M. G. DUBOIS, Psychologue, Chef de projet Identification et accompagnement des traumatismes infantiles, DGA-SOL
Négligences et repérage des signes de souffrance du bébé: Dr R. MASCARO, Pédopsychiatre, et Médecin directeur de l’Espace LEBOVICI, Lille, médecin responsable du Fil d’Ariane
Négligences et Santé: Dr M. BALENÇON, Pédiatre, Médecin légiste, expert judiciaire, CASED CHU Rennes UMJ Mineurs Hotel-Dieu APHP
Enjeux des médias et ouvrages sur la parentalité, quid de leur pertinence pour la prévention? 
Les Centres parentaux: M.F VAN DER BORGHT , psychologue, haptopsychothérapeute, thérapeute familial, Association « Aire de Famille »; Les Lieux d’Accueil Enfants Parents: Mme C. NGALLÉ MIANO, Thérapeute Familiale – Formatrice

ATELIER 4: L’enfant et la violence familiale

Introduction par Mme I. LONVIS-ROME, Haute fonctionnaire à l’Égalité femmes-hommes du Ministère de la Justice, Magistrate
Prévention: M. M. LAUNAY, Responsable adjoint Pôle Enfance famille Jeunesse, Département du Nord
Les enfants exposés à la violence conjugale: recherche et pratique, Dr A MATTHEWS, Pédiatre, Médecin référent Enfance en Danger, Responsable Pédiatrie sociale CHU Lille
La voix de l’enfant: Du pénal au civil, de la victime au témoin: Mme Maïté BRUNEL, Maitre de conférence, PSITEC, Psychologie et Justice
Impact psychotraumatique et développemental chez les enfants co-victimes de violences conjugales: Dr N. GAUD, Pédopsychiatre CHU de Lille, Dr. F. WAREMBOURG, Psychiatre,
Responsable UF urgences psychiatriques, Référente régionale, Cellule d’Urg. Médico-Psychologique SAMU 59
L’enfant et les juges: Mme O. DELECLUSE-MONTAGNE, Juge des Enfants à Lille; Mme A. NAPPEZ, Juge des Affaires familiales au TJ de Bobigny
Présentation du kit pédagogique de l’École Nationale de la Magistrature sur les violences intra-familiales faites aux enfants

ATELIER 5: Le repérage des maltraitances: de la prévention au signalement, le rôle central du Département
Introduction par le Dr A. DEVREESE, Directrice générale adjointe déléguée Enfance, Famille, Jeunesse au Département du Nord
Accompagnée par Dr V. TERNEL, médecin référent protection de l’enfance et responsable de la CRIP 59, M. F. GHYSELEN, Directeur CREAI Haut-de-France, Dr N. VABRES, pédiatre
coordonnateur, Unité d’accueil des enfants en danger, CHU de Nantes
Action du Département et de ses partenaires pour repérer les maltraitances, interventions auprès des familles
Le référentiel: Indices de vulnérabilité, identification des risques et protection de l’enfance: CREAI Hauts-de-France
Les Cellules de Recueil d’Informations Préoccupantes (évaluation des informations préoccupantes et signalements)

ATELIER 6: Violences sexuelles, viols
Introduction par le Dr E. AUBRY, Chirurgien infantile, CHU Lille
Le rôle des associations:

-Association Internationale des Victimes d’Inceste (AIVI),

-Association Colosse aux Pieds d’Argile (milieu sportif);

-Association Enfance et partage

Témoignage de Mme Mathilde BRASILIER, journaliste
Le retentissement psychologique
Intervention de la cellule Mineurs de la Gendarmerie de CAMBRAI
Uniquement l’après-midil’expérience québécoise “adolescentes agressées sexuellement par des tiers au Québec: ce qu’elles nous ont appris en 4 décennies”: Dr J.Y. FRAPPIER, Pédiatre, CHU Sainte-Justine de Montréal

ATELIER 7: Non au harcèlement scolaire et au cyber-harcèlement
Introduction par Mme V. CABUIL, rectrice de l’académie de Lille (sous réserve)
L’enfant différent (handicap de l’enfant): Association « Mille et Une Têtes » Mme GAUTUN
Le protocole à adopter face au harcèlement: Mme C. SKOTAREK, Conseillère technique de service social, Rectorat de Lille; M. P. DRUBIGNY, Proviseur, Rectorat d’Amiens
La justice face au harceleur: procédures disciplinaires et judiciaires: M. LOUPRET, Gendarmerie de CAMBRAI, M. JC MEDES, Juge des enfants TJ de Béthune, Avocat

INSCRIPTIONS
TARIF NON-ADHÉRENTS: 75 €
TARIF ADHÉRENTS: 40 €
L’adhésion à l’association « Les Maux Les
Mots pour Le Dire » (20 € déductible des
impôts) se fait en parallèle de l’inscription
(sur le site ou par courrier).

TARIF ÉTUDIANTS: 25 €
Déjeuner du vendredi midi compris
dans le tarif (LunchBox)
Inscription sur notre site uniquement

Réponse souhaitée avant le 15 Novembre 2020

adhésion les maux les mots pour le dire
Réservez votre participation à l'événement ici, un justificatif d'identité sera exigé à l'accueil du Grand Palais

Le nombre de places par atelier est limité et votre inscription aux ateliers du 4 décembre se fait via le formulaire, nous ne pouvons garantir les réservations aux ateliers car les salles sont d’une capacité variable, rappel les thèmes sont les mêmes le matin et l’après-midi.

Merci à tous nos partenaires!

Read More
enfant maltraité

Les mesures de confinement indispensables à la crise sanitaire que nous vivons exposent les enfants à une maltraitance accrue.
L’association « Les Maux Les Mots pour le dire » (habituellement destinée aux professionnels) s’engage pour renforcer les mesures de protection déjà existantes.

Si vous vous voulez aider un enfant en danger,
un numéro existe : 03 20 35 97 72
(Valable jusqu’à la fin du confinement)

Des professionnels de l’association (médecin, médecin légiste, avocat, assistante sociale, psychologue, policier)
pourront répondre à vos questions, vous aider, vous orienter.

Prenez soin de vous !

dessin enfant

 

VOIX DU NORD
Read More
HOPITAL JEANNE DE FLANDRES

 

adrien- lannoy

Adrien Lannoy présente un court reportage sur le travail de prévention du SBS ; un tournage réalisé à l’Hôpital Jeanne de Flandres

LOGO GRAND LILLE TV
Read More
prévention du syndrome du bébé secoué

Comme chaque année, les maux les mots pour le dire a organisé avec l’aide de ses nombreux partenaires , une nouvelle conférence à l’attention des professionnels au nouveau siècle à Lille s’est tenue le 12 novembre dernier.

 

Merci de soutenir nos actions!

logo- les- maux -les mots- pour le dire
Read More
Sylvie-Fortin-2017

Le Syndrome du bébé secoué

Le 1er décembre à Lille

Se sont tenus Les états généraux du bébé secoué

Retrouvez  quelques temps forts de cette manifestation en vidéo

Diaporama du 1er décembre

Read More
états -généraux du bébé secoué

Découvrir le programme de cette journée ou s’inscrire

 

INVITATION 1er décembre-15-06-2017-pdf

Auditorium du nouveau siècle

de 19h à 22h  Ouvert au public:

Les cris incessants du nourrisson, que faire?

 

Présentation de l’association

Participation de la compagnie théâtrale “la belle histoire”

La prévention

Témoignages: Association Tatiana

Débat public animé par Adrien Lannoy de Grand Lille TV

adrien lannoy

Read More
dessin enfant

Avril 2017  20 Minutes

Des chercheurs américains ont mis au point un test sanguin à pratiquer sur les nourrissons, permettant de détecter les conséquences du syndrome du bébé secoué. Le prélèvement sanguin permet d’identifier une hémorragie intracrânienne aiguë « provoquée par un traumatisme crânien non accidentel », comme l’explique une étude américaine publiée  dans JAMA Pediatrics.

Baptisé « BIBIS », ce test repose sur la combinaison de trois biomarqueurs et mesure le niveau d’hémoglobine, la protéine qui porte l’oxygène dans le sang. Son efficacité a été démontrée sur un panel de 599 enfants. Dans 90 % des cas, le test, qui utilise une quantité infime de sang, a détecté correctement les cas d’hémorragies intracrâniennes aiguës.

 

Limiter les séquelles

Bien plus que le diagnostic clinique. En effet, dans 30 % des cas, les médecins manquent d’éléments pour attribuer un syndrome de bébé secoué. Les signes évocateurs sont des vomissements, de la somnolence, une difficulté à se réveiller ou un manque d’interactions avec l’entourage, mais encore faut-il que ces informations soient communiquées par l’entourage.

La prise de sang pourrait donc être généralisée en cas de doute du médecin. Une fois l’hémorragie intracrânienne aiguë identifiée, elle pourrait être localisée par un scanner cérébral. Plus l’enfant est traité rapidement, moins il aura de risque de souffrir de graves séquelles ou, plus tard, de difficultés dans son quotidien, notamment sur l’apprentissage. Entre 150 et 200 cas de bébés secoués seraient recensés chaque année en France.

Read More
photo maman et bébé
  • 9 avril 2015 Le syndrome du bébé secoué: diagnostic, prise en charge et prévention à Lomme
    250 participants
  • 12 Novembre 2015 Le syndrome du bébé secoué: diagnostic, prise en charge et prévention à Lomme
    500 participants
  • 12 mai 2016 Le syndrome du bébé secoué: Y a t-il un profil de l’adulte secoueur?

Actions médiatiques: presse écrite,télévision

Read More